28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:06

Oeuf_coque_saumon.jpg

 

 

Brunch à volonté

 

Aaaah le bonheur d’un week-end grasse mat' ! Et si on brunchez, c'est-à-dire faire deux repas en un (le petit déj’ et le déjeuner), un brin décontracté sans contrainte d’horaires.

Je vous propose ici des œufs frais à la coque avec des mouillettes de saumon fumé, c’est facile et vraiment rapide. Une recette pour faire le plein de protéines, à cela n’oubliez pas d'y ajouter une boisson chaude pour vous réhydrater, des céréales pour l’énergie, un  jus de fruit frais (orange, banane, kiwi) pour les vitamines et un laitage ou un fromage pour le calcium.

Et voilà votre brunch maison est prêt, régalez-vous et profitez de ce bon moment tous ensemble ! 

 

 

 

Oeufs à la coque, mouillettes au saumon fumé

Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn

 

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

4 oeufs

4 tranches de saumon fumé

4 tranches de pain de campagne

40 g de beurre

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation

 

 

Toastez les tranches de pain. Otez les croûtes, coupez-les moyennement fines dans le sens de la longueur puis beurrez-les.

 

Coupez les tranches de saumon de la même taille que les mouillettes, et étalez le saumon fumé par-dessus.

 

Portez à ébullition, une grande casserole d’eau. Plongez-y délicatement les oeufs. Comptez 3 minutes de cuisson à partir de la reprise de l’ébullition de l’eau. Puis à l’aide d’une écumoire sortez les oeufs.

   

Placez les oeufs dans des coquetiers puis disposez-les sur de petites assiettes, et répartissez quelques mouillettes autour.

 

Laissez à chacun le soin d’ouvrir son œuf et de l’assaisonner. Servir aussitôt.

 

 

 

Le petit conseil de Nathalie

N’utilisez que des œufs extra-frais, c'est-à-dire de moins de 9 jours après la ponte, et bio de préférence. Pour en savoir plus, consultez le guide pratique de l’œuf ci-après :

http://www.oeufs-asso.com/imgs/bibliotheque_fichier/070119105716_guide.pdf

 

 

Bon week-end ! 

 

   

Oeufs_frais.jpg

Partager cet article

25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 21:22

 

Blanquette de veau sous le couvercle 

 

Sous le couvercle de la cocotte

 

Simple et sans souci, voilà un bon petit plat qui mijote sur un coin du feu et dont les effluves s’échappent lentement pour creuser l’appétit d’une joyeuse tablée.

Vous apprécierez cette viande fondante intimement liée aux saveurs d’autrefois. La blanquette de veau de nos grand-mères, une recette facile et gourmande à s’en lécher les doigts !

 

 

 

 Blanquette de veau la cuisine de Nathalie

 

Blanquette de veau

Préparation : 20 min - Cuisson : 1h30

 

Ingrédients pour 6 personnes

 

• 1,2 kg de tendron ou de flanchet de veau coupés en morceaux

• 4 carottes

• 1 oignon

• 1 poireau

• 1 clou de girofle

• 1 c. à soupe d’huile

• 1 jaune d’œuf

• 100 g de crème fraîche

• 1 c. à soupe de farine

•1/2 citron

• Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation

 

Dans une grande cocotte, faites chauffer l’huile d’olive et faire revenir les morceaux de viande. Lorsqu’ils sont dorés, les saupoudrer de farine pour les enrober puis arrosez-les d’eau chaude jusqu’à les recouvrir à peine et laissez cuire à feu doux pendant 40 minutes. Puis ajoutez les légumes épluchés, l’oignon piqué d’un clou de girofle et le bouquet garni. Couvrez et poursuivre la cuisson toujours à feu doux.

 

Otez la viande, la réserver sur un plat chaud et laissez réduire toujours à feu doux le bouillon.

Dans une terrine, délayez le jaune d’œuf avec la crème et le jus de citron. Salez, poivrez, et mouillez avec le bouillon puis chauffez cette sauce sans porter à ébullition.

 

Au moment de servir, retirez le bouquet garni, déposez les morceaux de viandes dans un plat entourés des légumes et nappez la viande de sauce.

 

 

La petite astuce

Si vous préparez la blanquette la veille, faites-la réchauffer à feux doux et liez la sauce qu’au dernier moment.

 

 Blanquette de veau de grand mère

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 16:01

  Feuilleté au carambar cuisine de nathalie

 

A la bonne heure il est quatre heures !

 

Un petit goûter régressif ça vous tente ? Alors rien de plus facile et rapide à faire que ces feuilletés aux carambars, trois ingrédients, un zeste d'originalité et le tour est joué !

 

A peine sortis du four, retrouvez sous une pâte feuilletée croustillante, le bon caramel tendre des carambars si chers à notre enfance.

 

 

   

 

Feuilletés au Carambar

Temps de préparation : 10 mn  - Temps de cuisson : 10 mn

 

 

Ingrédients

 

15 Carambars

1 rouleau de pâte feuilletée

2 c. à soupe de graines de sésame blond

1 jaune d’oeuf

 

 

Préparation

 

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).

 

Détaillez la pâte feuilletée en 15 morceaux un peu plus grands que les Carambars.

 

Enroulez chaque Carambar dans un morceau de pâte feuilletée en soudant bien les extrémités.

 

Badigeonnez chaque feuilleté, de jaune d’œuf additionné d’un peu d’eau à l’aide d’un pinceau.

 

Parsemez les feuilletés de graines de sésame, puis déposez-les sur la plaque du four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Enfournez pour 10 minutes. A la sortie du four, laissez tiédir les feuilletés aux carambars avant de les savourer.

   

Carambar

 

 

Une caramblague ?

 

A l'école, l'instituteur demande à ses élèves : Si je coupe une pomme en 6, qu'est ce que j'ai ?

 

Toto répond :  Une compote M'sieur !

  

tendre carambar 

 Crédit images : http://www.carambar.fr/#/home

 

 

 

Partager cet article