14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:23

Panais légume racine

 

Enfin sorti des oubliettes !

Nous n’étions pas nés que cette plante potagère existait déjà depuis fort longtemps. Le panais, est un légume racine de couleur ivoire, à l’aspect rustique, au goût sucré appartenant à la famille des ombellifères comme sa cousine la carotte. C’est une excellente source de fibres, riche en manganèse, fer, potassium et autres vitamines.

Cultivé au moyen-âge, il servait de fourrage pour nourrir le bétail. A cette même époque, il fut boudé par les nobles mais apprécié des paysans qui l’ont consommé jusqu’à l’arrivée de la pomme de terre et il se retrouva ainsi au rang des légumes oubliés.

Depuis quelques années, il a refait son apparition sur les étals, le panais se consomme cru (râpé dans une salade), cuit (en purée, velouté, gratin et omelette) ou tout simplement pour parfumer un bouillon de pot au feu.

Et pour rester sur ma lancée des carottes rôties au four proposées dans mon précédent billet… je vous propose de tester ce même mode cuisson avec les panais et qui sait peut-être serez-vous conquis(e)s par de belles frites croustillantes au subtil et léger goût de persil.

 

Frites de panais facile 

     

Frites de panais

Préparation : 20 mn – Cuisson : 20 mn

 

 

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

 

1 kg de panais

Huile d’olive

1 bouquet de persil

Sel, poivre du moulin

 

 

Préparation

 

Préchauffez le four à 180° (th 6).

 

 Panais légume oublié  

 

Epluchez ou brossez les panais, lavez-les, essuyez-les et coupez-les en petits bâtonnets.

   

Disposez-les en une seule couche sur une plaque de cuisson revêtue d’une feuille de papier sulfurisé.

   

Arrosez d’huile d’olive, salez, poivrez et saupoudrez de persil haché.

     

Frites panais facile  

 

Enfournez pendant 20 minutes environ jusqu'à ce que les frites de panais soient tendres et dorées. A déguster aussitôt avec une pointe de fleur de sel et une petite sauce de votre choix.

 

Panais frites four facile

Partager cet article

Publiée par Nathalie - dans On se légume...
commenter cet article