22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 22:24
Pain d'épices pour Noël - recette facile

Mieux vaut tard que jamais

 

Voici une délicieuse découverte qui nous vient de chez Binôme Gourmand. Il s’agit de la recette du pain d’épices de Mamie Lou datant de 2009 et dont j’ai quelque peu modifié les quantités afin de pouvoir l’adapter à un moule en carton. Grâce à Nadine et Mamie Lou (que je remercie chaleureusement au passage) on obtient un pain d’épices ultra moelleux dont sa jolie teinte cuivrée et ses fines craquelures imitant l’écorce de bois lui ont permis ici de se fondre à merveille dans ce décor nature fait de bouts de ficelle. C’est le genre de cadeau gourmand "fait maison" tout à fait dans l’air du temps que l’on peut offrir pour Noël. ;)

Pain d'épices pour Noël - recette facile
Pain d'épices pour Noël - recette facile
Pain d'épices pour Noël - recette facile
Pain d'épices pour Noël - recette facile
Pain d'épices pour Noël - recette facile
Pain d'épices pour Noël - recette facile

Pain d’épices pour Noël

Préparation : 25 mn – Cuisson : 1h10 env.

 

 

Ingrédients 

 

 

200 g de farine de blé T 65

130 g de miel liquide (J'ai utilisé ici un miel de châtaignier) 

90 g de beurre

80 g de sucre cassonade (sucre muscovado pour moi)

12 cl de jus d'orange fraîchement pressée

1/3 c. à café de bicarbonate alimentaire 

1 c. à café rase d’épices à pain d’épices 

1 c. à café rase de cannelle en poudre

Les zestes d'une demi orange non traitée après récolte ou 5 gouttes d'extrait orange 

 

 

 

Matériel utilisé

 

Un moule en carton de 20 cm

Du papier cuisson

 

 

Préparation 

 

 

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux le jus d'orange et le beurre puis retirez la casserole du feu dès que le beurre est fondu. Réservez et laissez tiédir.

 

Dans un saladier, tamisez ensemble la farine, le bicarbonate, les épices à pain d’épices et la cannelle. Ajoutez le sucre et les zeste d'orange. Versez le miel et le mélange jus d'orange/ beurre fondu. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

 

Versez la préparation dans le moule en carton tapissé de papier cuisson.

 

Mettre au four départ à froid et faire cuire pendant 20 minutes à 180°C puis 50 minutes à 150°C. En fin de cuisson vérifiez s'il est cuit puis démoulez le pain d'épices et laissez-le complètement refroidir avant de l'envelopper dans un torchon et/ou papier cuisson. 

 

 

Nota Bene :  Dans l'idéal, il serait préférable de le faire 2 ou 3 jours à l'avance, votre pain d'épices n'en sera que meilleur le jour J. Se conserve plusieurs jours enfin s'il vous en reste ! ;)

 

 

Partager cet article

18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 20:57
"Magret de canard aux 4 baies et ses figues rôties"

"Magret de canard aux 4 baies et ses figues rôties"

Le magret de canard a toujours la côte !

J'ai reçu un appel pas plus tard que la semaine dernière pour m’informer qu’un concours de photos culinaires pour amateurs était organisé par le magazine Gourmets de France sur le thème "Clic ! L'Aquitaine gastronomique"

 

J’ai tout simplement proposé cette photo de magret de canard* qui (à mon sens) est le produit de terroir représentatif de l’Aquitaine (avec le foie gras bien sûr !).

 

*D'ailleurs, d’après une étude TNS Sofres effectuée en 2011 pour le magazine « Vie pratique gourmand », le magret de canard est LE plat préféré des Français avec 21 % des suffrages obtenus devant le moules-frites (20 %) et le couscous (19 %) !

 

Donc hier soir, le rendez-vous était pris au château Grattequina à Blanquefort pour la remise des prix avec la dégustation de produits de qualité issus de notre belle région (Le foie gras et ses volailles fermières du Périgord, le miel d’Aquitaine, les fraises Label Rouge, le fromage Osso-Iraty, les tomates de Marmande, l’agneau fermier du Pays d’Oc, de délicieux macarons, le fameux jambon de Bayonne, et la consommation avec modération (conduite oblige) d’un "fameux" cocktail préparé à base de Cognac et d’un verre de Fronsac, un vin "élégant". Que du bonheur pour les papilles !

 

Et vous savez quoi ? J'ai gagné ! ^^ J’ai remporté le prix spécial Coup de cœur de la rédaction du Magazine Gourmets de France, et à ce titre, ils m'ont offert un coffret Saveur Aquitaine des Dîners d’Eloïse comprenant un dîner gastronomique préparé par un chef à domicile pour 4 personnes. Autant vous dire que j'ai hâte de mettre les petits plats dans les grands ! ;)

 

La cuisine en héritage

 

Trois générations de gourmets présidaient le jury : Michel Oliver, auteur du livre «La cuisine est un jeu d’enfant», son fils Chef Bruno Oliver, connu (en autres) pour ses chroniques sur la radio France Bleu Gironde et son petit-fils Aleksandre Oliver, pâtissier. Mais aussi étaient présents des chefs et des professionnels de la gastronomie.

 

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai eu le privilège de rencontrer l’illustre cuisinier Michel Oliver, (Petit clin d’œil au passage à mon papa, un fan de la première heure !) qui a bercé mon enfance avec son émission culinaire, " La Vérité est au fond de la marmite", diffusée chaque samedi après-midi sur Antenne 2). Pour mémoire, il est le fils du célèbre Raymond Oliver, propriétaire et Chef du restaurant parisien le Grand Véfour en 1948, avec 3 étoiles au Guide Michelin en 1953 qu’il conservera pendant 30 ans. Cette même année, il crée la première émission de télévision consacrée à la cuisine, "Art et magie de la cuisine" qu'il co-animera pendant 14 ans avec la speakerine Catherine Langeais. (Source Wikipédia)

 

J’adresse mes sincères remerciements au jury et à toute l’équipe du magazine Gourmets de France pour cette agréable soirée événementielle placée sous le signe de la convivialité et le plaisir du goût.

Partager cet article

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 20:41

Poires_Williams.jpg

 

Trouver la bonne poire

 

Laquelle choisir quand il en existe une multitude de variétés ? Dans la cuisine de Nathalie,  ce sera évidemment dans le respect du calendrier des saisons, car à chaque saison, ses poires.

Et parmi les plus connues, vous pourrez trouver sur les étals de juillet à octobre : la Guyot, la Williams. D’octobre à décembre : la Conférence, la Comice, la Beurré-Hardy… Et de décembre à avril la Passe-Crassane et la Comice. Après ce n’est qu’une histoire de goût. Ici, j’ai utilisé la poire Williams pour réaliser ce dessert facile et délicieux. D’une bonne qualité gustative, sa peau est d’un beau jaune doré tâcheté, une chair fine, fondante, sucrée et très parfumée, LA bonne poire quoi ! ;) 

 Poires_roties_au_miel.jpg

 

  Poires rôties au miel

Préparation : 20 mn – Cuisson : 20 mn

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

4 poires Williams

4 c. à soupe de crème fraîche

1 poignée de raisin de corinthe

1 c. à soupe de miel

 

Pour la pâte à crumble

 

50 g de farine

50 g de beurre froid

50 g de sucre en poudre

50 g de poudre d’amande

2 pincées de cannelle

 

 

Préparation

 

Préchauffez le four à 180°C (th 6).

 

Dans un grand bol, versez la farine tamisée, le beurre coupé en morceaux, le sucre et la cannelle.

 

Travaillez du bout des doigts de façon à obtenir une pâte sableuse. Réservez. Epluchez les poires, coupez-les en deux et épépinez-les.

 

Dans un autre bol, mélangez la crème fraîche, les raisins de corinthe et le miel puis remplissez le cœur de chaque poire de cette préparation.

 

Emiettez par-dessus la pâte à crumble, ajoutez quelques raisins de corinthe puis arrosez-les légèrement de miel avant de les enfournez pour 15 à 20 minutes de cuisson.

 

    Poire_escargots.jpg

Partager cet article