4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 17:07
Taboulé à la menthe - recette facile - La cuisine de Nathalie

Demain, temps estival annoncé pour tout le monde, la Gironde aura même droit à 30 degrés, c’est génial ça ! Et entre nous, moi aussi, j'ai envie de profiter de cette belle journée, pas vous ? Donc ce soir je prépare mon taboulé, demain il n’en sera que meilleur ! Allez le plus long, je vous l’accorde est la préparation des tomates, concombre et oignon mais on peut toujours mettre à contribution nos chères têtes blondes. Et une fois que tout est mélangé dans le saladier, un film étirable par-dessus et on l’oublie dans le réfrigérateur jusqu’au lendemain où vous aurez plaisir de le déguster au moment du pique-nique. ;) 

Taboulé à la menthe 

Préparation : 15 mn – Cuisson : 5 mn

   

Ingrédients 

240 g de couscous complet bio (comptez environ 60 g de semoule par personne)

6 tomates
2 citrons
1 concombre

1 oignon

10 feuilles de menthe ciselée
Huile d'olive
Sel et poivre du moulin

   

Préparation

Versez 240 g de semoule dans un saladier et versez par-dessus le même volume d’eau bouillante salée. Couvrez et laissez  votre semoule gonfler pendant 5  minutes.  Détachez ensuite les grains à l’aide d’une fourchette. Réservez.

Plongez les tomates 30 secondes dans de l’eau bouillante. Rafraîchissez-les aussitôt dans de l'eau froide, pelez, épépinez et coupez-les en dés. Epluchez l’oignon et coupez-le en dés, idem pour le concombre pour lequel je prends soin de retirer les graines à l’intérieur, c’est plus digeste. 

Lavez, égouttez et ciselez les feuilles de menthe.

Pressez les citrons et réservez le jus pour l’assaisonnement. 

Sur votre semoule, ajoutez les tomates, le concombre, l’oignon, la menthe,  salez, poivrez, arrosez le tout du jus de citron et d'huile d'olive. Remuez, c’est prêt ! Si vous n’avez pas préparé votre taboulé la veille, comptez minimum 2 heures de repos au frais.

Partager cet article

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 06:06

Lapin_aux_cerises.jpg 

 

Marre du traditionnel poulet du dimanche ? Le lapin ici, le remplacera haut les pattes ! Cette viande maigre s’accommode de différentes façons et au lieu de la sempiternelle* recette du lapin aux pruneaux… j’ai choisi de le marier avec la cerise, c’est une recette testée et approuvée !

 

Si vous souhaitez en connaître ses qualités nutritionnelles, lisez ce qui suit :

 

POURQUOI METTRE LE LAPIN AU MENU?

Parce que :

On peut l’apprêter chaud ou froid, en gibelotte ou en civet, en pâté ou en gelée...

Il constitue une originale solution de rechange au poulet, dont il rappelle un peu la saveur.

Et surtout :

Sa viande maigre offre une bonne source de protéines complètes.

Le lapin regorge de vitamines et de minéraux, notamment les vitamines B3, et B12, le phosphore et le sélénium.

 

Source Passeportsante.net

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=lapin_nu

 

* qui se répète indéfiniment aux points de fatiguer, de se lasser.

 

 

  

Lapin aux cerises2 

 

Lapin aux cerises noires 

Temps de préparation : 15 mn   Temps de cuisson : 55 mn



 

Ingrédients pour 6 personnes

 

 

300 g de cerises noires dénoyautées

1 lapin

½ litre d’eau

1 verre de vin blanc fruité

1 c. à soupe bombée de farine

1 gros oignon

1 branche de thym séché

Sel, poivre du moulin

Huile d’olive

 

 

Préparation

 

Dans une cocotte à fond épais, faites revenir à feu moyen, les morceaux de lapin de part et d’autre, dans de l’huile d’olive pendant 10 minutes.

 

Ajoutez l’oignon émincé, le thym, sel, poivre du moulin. Remuez et poursuivre la cuisson pendant 5/7 minutes jusqu’à que l’oignon ait pris une jolie couleur dorée, puis ajoutez le verre de vin blanc + ½ litre d’eau. Remuez encore.

 

Avec une louche, prélevez la moitié d’un bol de ce bouillon, ajoutez une cuillèree à soupe de farine tbombée et amisée, fouettez énergiquement le bouillon et ensuite reversez-le  sur  le lapin. Remuez, couvrez  la cocotte et laissez mijoter à feu doux 30 minutes, votre sauce va s’épaissir…

 

Pendant ce temps, lavez, équeutez et dénoyautez les cerises et faites-les revenir à feu doux dans une cuillère à soupe d’huile d’olive pendant 10 minutes environ.

 

Au moment du dressage de l’assiette, déposez un beau morceau de lapin arrosé généreusement de sauce, disposez à côté un peu de compotée de cerises noires...  

 

  

et la cerise sur..... la purée faite maison !

 

 

La_cerise.jpg

 

Partager cet article

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 11:25

Tarte_rustique.jpg

 

 

 

Une tarte fondante façon tartiflette, avec du bon Saint Nectaire fermier qui donne du caractère aux pommes de terre et lardons, tout ceci sur fond de pâte à tarte brisée, réhaussée d'un délicat parfum de thym.

 

 

 

 

 

Tarte rustique aux pommes de terre et  Saint Nectaire fermier

Temps de préparation : 30 minutes – Temps de cuisson : 35 minutes

 

1 pâte brisée (voir recette ici)

4 grosses pommes de terre

4 œufs

125 g de lardons natures

150 g de Saint Nectaire

1 échalote

15 cl de crème fraîche

10 cl de lait

2 c. à soupe de farine tamisée

2 c. à café de piment doux en poudre (facultatif)

Sel

Poivre du moulin

 

 

Etalez la pâte dans le moule et réservez au frais.

 

Epluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles. Mettez-les à cuire 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Retirez-les de l’eau et laissez-les  s’égoutter.

Epluchez et émincez l’échalote.

Battre les œufs, le lait, la crème fraîche, ajoutez l’échalote émincée et le piment doux. Salez et poivrez à votre convenance.

Préchauffez le four à 190° C (th 6/7).

Coupez le Saint Nectaire en fines tranches

Disposez au fond du moule à tarte les rondelles de pommes de terre, les lardons, puis versez la préparation aux œufs par-dessus et terminez par les tranches de Saint Nectaire. Enfournez 35 minutes environ, en surveillant de temps en temps la cuisson.

A la sortie du four, laissez la tarte rustique refroidir sur une grille avant de la déguster.

   

 

Tarte_rustique_fromage.jpg

 

 

Partager cet article