1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 20:19

chanterelles.jpg

 

L’or jaune des sous-bois 

 

Les pluies d’orages de fin d’été favorisent la poussée des girolles en sous-bois avant le passage à l’automne. Et  pour les connaisseurs,  il n’est pas rare de dénicher la belle chanterelle à cette période, dans un petit coin de nature gardé bien secret de génération en génération. C’est donc l’époque idéale pour en faire la cueillette et se régaler au naturel d'une poêlée de girolles persillées ou glissées tout simplement dans une omelette. Sa chair étant très parfumée, ici, elle sera parfaite pour réaliser un savoureux velouté.  

 

veloute_de_girolles.jpg

 

 

Velouté de girolles

Préparation : 30 mn – Cuisson : 25 mn

 

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

3 pommes de terre

300 g de girolles

50 g de beurre

2 échalotes

1,5  l de bouillon (cube)

2 c. à soupe de crème fraîche

1 branche de persil

Sel et poivre du moulin 

 

Préparation   

 

Epluchez et lavez les pommes de terre et taillez-les en cubes.

 

Nettoyez les girolles afin de retirer la terre et les saletés éventuelles, coupez l’extrémité de chaque pied puis passez-les rapidement sous l’eau. Laissez égoutter.

 

Faites fondre les échalotes hachées dans une casserole avec une noix de beurre. Ajoutez les girolles, laissez cuire 5 minutes sur feu vif. (Pensez à réserver quelques girolles cuites pour la décoration). Ajoutez les cubes de pommes de terre, versez le bouillon chaud et laissez cuire à feu doux pendant 20 minutes.

 

Mixez le tout finement afin d’obtenir un onctueux velouté. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

 

Servir avec quelques gouttes de crème fraîche et décorez de quelques girolles et d’un brin de persil. 

 

cueillette_de_girolles.jpg

 

Partager cet article

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 20:27
  Tarte aux mures
 

 

 

Merci Dame Nature

 

C’est à peine les bagages posés, les lessives en route… que je me suis retrouvée derrière les fourneaux, le temps des conserves.

 

Du travail en somme, mais rien ne vaut le plaisir d’avoir une petite réserve de bocaux  pour tout l’hiver.

 

Les tomates de notre potager ont fini en coulis, ou en ratatouille et notre plus belle cueillette de mûres (environ 8 kg), elle, a terminée en confiture, gelée et j’ai même pris le temps de confectionner cette délicieuse tarte aux mûres sauvages que des petits gloutons se sont empressés de dévorer !

 

 

 

 

 

Tarte aux mûres sauvages

    Préparation : 20 mn – Cuisson : 30 mn

 

Ingrédients

1 pâte sablée toute prête ou faite maison

600 g de mûres sauvages

250 g de confiture de mûres

1 citron non traité

De la cassonade

 

Ustensile

Recette réalisée avec un moule à tarte rectangulaire à fond amovible (10x34 cm).

 

Préparation

 

Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

Rincez bien les mûres pour les débarrasser de toutes impuretés et laissez-les s’égoutter.

 

Beurrez et farinez un moule à tarte. Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte en fonction de la forme de votre moule, piquez la pâte de légers coups de fourchette et couvrez-la d’une feuille de papier sulfurisée, répartissez dessus une bonne couche de légumes secs et enfournez 10 à 12 mn pour une cuisson à blanc.

 

Sortir la pâte du four, ôtez les légumes secs et le papier sulfurisé. Laissez-la refroidir  le temps de préparer les mûres.

 

Dans une sauteuse, versez les mûres, ajoutez 4 cuillères à soupe de cassonade et le jus d’un demi-citron.

Faites compoter les fruits à feu moyen pendant 10 à 15 minutes environ sans cesser de remuer.  Egouttez-les pour enlever l’excédent de jus.

 
Nappez d’abord généreusement le fond de tarte de confiture de mûres puis recouvrez-la d’une épaisse couche de mûres, terminez en saupoudrant de cassonade.

Enfournez et faites cuire 30 mn et à la sortie du four, laissez refroidir à température ambiante.

 

Décorez de quelques zestes de citron et servir aussitôt avec une bonne cuillère à soupe de crème fraîche semi-épaisse.

 

 

tarte_aux_mures_sauvages.jpg

 

 

 

fleurs_de_mures.jpg

Partager cet article

16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 20:18
"Sous le soleil exactement" - la cuisine de Nathalie

Qu’il est doux de ne rien faire

 

Aucune spatule, fouet et autres ustensiles de cuisine à l’horizon… Rien que l’océan atlantique d’un bleu azur et un franc soleil pour me tenir compagnie. A midi, pique-nique gourmand à l’ombre des pins, suivi d’un après-midi détente au bord de l’eau sur une plage où le doux parfum des immortelles vient vous caresser les narines. 

Encore quelques jours de farniente mais je suis déjà un peu nostalgique à l’idée de quitter cet endroit dont la beauté de sa côte bordée de dunes,a su rester au fil des années encore si «sauvage».

Partager cet article