8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 17:36

Moules_au_curry-copie-1.jpg

 

Bienvenue chez les Ch’ti

 

Vous connaissez tous le moule-frites, cette spécialité originaire du nord de la France et de la Belgique. Ici, les moules sont préparées avec une sauce délicieuse à base de curry et de bière. Et comme le veut la tradition, ce plat devra s’accompagner évidemment de frites bien dorées.

 

 

 

 

Moules au curry

Préparation : 25 mn – Cuisson : 15 mn

 

  

Ingrédients pour 4 personnes

 

 

2 l de moules bouchot

20 cl de crème fraîche semi-épaisse

12,5 cl de bière blonde

50 g de beurre doux

1 oignon haché

1 gousse d’ail émincée

2 c. à café de curry en poudre

1 bouquet de persil plat

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation

 

 

Triez, grattez et retirez les moules qui ne se referment pas lorsque vous glissez la lame d’un couteau à l’intérieur. Rincez à l’eau claire.

 

Une fois nettoyées, versez les moules dans un grand faitout, mouillez-les avec la bière, et faites cuire à couvert pendant 5 minutes en remuant souvent. Les moules sont cuites quand elles sont ouvertes.

 

Lavez, essorez et ciselez les feuilles de persil. Réservez pour la déco.

Dans une casserole, faites fondre le beurre et faites-y revenir l’oignon, l’ail et le curry, mélangez.

 

Versez le jus de cuisson des moules que vous aurez filtré au chinois dans une casserole, portez à ébullition pour faire réduire de moitié le jus, puis ajoutez la crème fraîche, salez, poivrez, remuez et laissez mijotez à feux doux.

 

Arrosez les moules avec la préparation crème curry/bière, mélangez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

 

Répartir les moules dans quatre assiettes, saupoudrez de persil. Servir aussitôt.

 

 

 

 

petit_bateau.jpg

 

 

Partager cet article

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 20:26

 

Aubergines_au_four.jpg

 

 Laissez chanter votre assiette

 

Vite c'est la fin de saison des aubergines, profitez-en !

 

Je vous propose de prolonger les belles journées de ce début d'octobre que nous avons eues avec un plat du sud, histoire de faire rentrer à nouveau le soleil chez vous avec de bonnes aubergines cuites au four,  gorgées de saveur. «  O sole mio,… !»

 

 

 

 

Aubergines au four

 

 Préparation : 15 mn - Cuisson : 35 à 40 minutes

    

 

Ingrédients pour4 personnes

 

 

4 aubergines 

4 gousses d’ail 

1 grosse échalote 

1 bouquet de persil plat 

Huile d’olive 

Sel et poivre du moulin

 

 

 

Préparation

 

 

Préchauffez le four à 160°C (th 5/6).

 

 

Lavez et coupez en deux les aubergines dans le sens de la longueur.

 

 

Pelez et retirez le germe de l’ail. Emincez finement les gousses d’ail.

 

 

Pelez et ciselez l’échalote. Lavez, égouttez et ciselez le persil plat.

 

 

Dans un bol mélangez l’ail, l’échalote et le persil.

 

 

Sur une plaque à four, déposez une feuille de papier cuisson, disposez dessus les moitiés d’aubergines côté peau vers le bas. Salez, poivrez et badigeonnez-les d’huile d’olive. Parsemez le dessus de chaque aubergine avec la préparation ail, échalote et persil.

 

 

Enfournez pendant 20 minutes. Au bout de ce temps, déposez une feuille de papier d’aluminium sur les aubergines, (avant si besoin arrosez d’un filet d’huile d’olive) et poursuivez la cuisson en  augmentant la température du four à 180°C (th 6) pour 15 à 20 minutes environ.

 

 

Les aubergines sont cuites lorsque la peau devient marron/noire et la chair fondante.

 

 

Vous pouvez servir ces aubergines tout simplement accompagnées d’un poisson, d’une viande grillée ou bien pour réaliser un caviar d’aubergines à tartiner sur des tranches de pain de campagne grillées.

 

 

  

  

 Aubergines.jpg

  

 

Partager cet article

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:11

jet_d-eau.jpg

     

Arrêt sur images

 

 

Avec ce soleil radieux, une balade à la campagne s’imposait pour la passionnée de photographie que je suis. Me voici donc partie sur les petites routes de campagne, l’appareil photo en bandoulière et l’œil aux aguets et c’est aux abords d’un village que je suis tombée en admiration devant un petit endroit bucolique.

 

Des bancs en bois vieilli encerclaient deux petits bassins où de beaux nénuphars flottaient à la surface. Les bassins étaient dotés de jets d’eau dont le doux murmure continu des clapotis de l’eau vous apaise l’esprit.

 

Le temps était comme suspendu…


eclaboussures.jpg nenuphar.jpg

 

Partager cet article